C’était le plus important monument baroque de l’Allemagne

Andreas Schlüter réalisa les façades du château en s’inspirant de monuments connus situés à Rome, comme le Palazzo Madama près de la Piazza Navona, aujourd’hui le siège du Sénat italien. Avec humour, le château de Berlin aurait été décrit comme le plus important palais romain au nord des Alpes.
A. Schlüter réussit à mettre les façades du château en évidence comme le montre les photos suivantes. En réaction au dynamitage imminent, les historiens de l’est et de l’ouest ont appelé vainement à conserver ce monument outre-mesure pour l’histoire de Berlin et l’histoire de l’art en général.

20030427210303

Le musée dit Altes Museum a été construit par F. K. Schinkel, rappelant une des facades de l’Agora antique d’Athènes, premier lieu de la démocratie, en opposition aux facades baroques du château représentant le féodalisme et l’absolutisme. Il se voulait un architecte de l’Aufklärung

20030429220157

Le château dominait le centre de la villeLe château s’étendait de la partie droite de l’image sous la tour de l’hôtel de ville jusqu’au-delà de la cathédrale, dont la coupole dépasse. Comme le château dépassait les autres monuments de 10m de hauteur, il dominait également les immeubles d’Unter den Linden.

20021228153509

Le vieux centre de Berlin: château, cathédrale, musée et arsenal symboles du pouvoir de l’Etat, de la religion et de la culture se concentrent autour du Lustgarten.

20030105110025

And Richard Hamann, the Professor of the Art History Institute of Berlin’s Humboldt Univeristy, emphasized:

“Berlin is poor in monuments of the past, but it possesses a work that is worthy to rank with the greatest ones of the past and is mentioned and pictured in all art histories of the world: The Berlin Palace.”

Berlin Palace: Spree river façade before the construction of the ship dock, about 1875. “Its creator was the greatest sculptor and architect in northern Germany, Andreas Schlüter. There it stands with a fascinating power and monumentality, an example of the unique north German baroque, worthy to stand along side of Michelangelo’s St. Peters in Rome and the Louvre in Paris. It dominated the center of Berlin, the square which it helped to form and the streets which led to it. It is the very essence of old Berlin for those who would like to see Berlin’s past reembodied.”

20090521170040766
20090521170318926
20090521170733856
20030326231855
20030326231813

Richard Hamann, Ordinarius de l’Institut d’Histoire de l’Art à la Humboldt Universität de Berlin :
« Berlin est pauvre en monuments du passé mais possède une œuvre qui s’ajoute dignement aux plus grandes du passé et qui retrouve son nom et ses images dans toutes les histoires des arts du monde: le château de Berlin. Son architecte est le plus grand sculpteur et architecte de l’Allemagne du nord, Andreas Schlüter. Il se tient là dans toute sa puissance et sa monumentalité, un représentant du baroque spécifique de l’Allemagne du nord, aux côtés de St Pierre de Rome ou du Louvre à Paris.
Il domine le centre de Berlin, la place à laquelle il donne son image, la voie qui conduit à lui, l’image donnée du passé de Berlin, il domine ce qui définit tant Berlin. »

20030215145220
20030215145244

A Johannes Stroux, le président de l’Académie des sciences de Berlin de rajouter:
» Une puissante gravité apparaît côté ville alors que l’esprit de fête décoincé et l’élégance ouverte sur le monde côté jardin. Suite au développement du bâtiment par Eosander, le château se tournait non plus vers le sud mais vers l’ouest; avec l’ancien arsenal et l’opéra Unter den Linden le château formait un centre monumental, comme peu de capitales peuvent s’en targuer. »

20030209174309
20021228144447
20030323220848
20030215142726
20030209174238

C’était le plus important monument baroque de l’Allemagne

Andreas Schlüter réalisa les façades du château en s’inspirant de monuments connus situés à Rome, comme le Palazzo Madama près de la Piazza Navona, aujourd’hui le siège du Sénat italien. Avec humour, le château de Berlin aurait été décrit comme le plus important palais romain au nord des Alpes. A. Schlüter réussit à mettre les façades du château en évidence comme le montre les photos suivantes. En réaction au dynamitage imminent, les historiens de l’est et de l’ouest ont appelé vainement à conserver ce monument outre-mesure pour l’histoire de Berlin et l’histoire de l’art en général.

20030427210303

Le musée dit Altes Museum a été construit par F. K. Schinkel, rappelant une des facades de l’Agora antique d’Athènes, premier lieu de la démocratie, en opposition aux facades baroques du château représentant le féodalisme et l’absolutisme. Il se voulait un architecte de l’Aufklärung

20030429220157

Le château dominait le centre de la villeLe château s’étendait de la partie droite de l’image sous la tour de l’hôtel de ville jusqu’au-delà de la cathédrale, dont la coupole dépasse. Comme le château dépassait les autres monuments de 10m de hauteur, il dominait également les immeubles d’Unter den Linden.

20021228153509

Le vieux centre de Berlin: château, cathédrale, musée et arsenal symboles du pouvoir de l’Etat, de la religion et de la culture se concentrent autour du Lustgarten.

20030105110025

And Richard Hamann, the Professor of the Art History Institute of Berlin’s Humboldt Univeristy, emphasized:

“Berlin is poor in monuments of the past, but it possesses a work that is worthy to rank with the greatest ones of the past and is mentioned and pictured in all art histories of the world: The Berlin Palace.”

Berlin Palace: Spree river façade before the construction of the ship dock, about 1875. “Its creator was the greatest sculptor and architect in northern Germany, Andreas Schlüter. There it stands with a fascinating power and monumentality, an example of the unique north German baroque, worthy to stand along side of Michelangelo’s St. Peters in Rome and the Louvre in Paris. It dominated the center of Berlin, the square which it helped to form and the streets which led to it. It is the very essence of old Berlin for those who would like to see Berlin’s past reembodied.”

20090521170040766
20090521170318926
20090521170733856
20030326231855
20030326231813

Richard Hamann, Ordinarius de l’Institut d’Histoire de l’Art à la Humboldt Universität de Berlin : « Berlin est pauvre en monuments du passé mais possède une œuvre qui s’ajoute dignement aux plus grandes du passé et qui retrouve son nom et ses images dans toutes les histoires des arts du monde: le château de Berlin. Son architecte est le plus grand sculpteur et architecte de l’Allemagne du nord, Andreas Schlüter. Il se tient là dans toute sa puissance et sa monumentalité, un représentant du baroque spécifique de l’Allemagne du nord, aux côtés de St Pierre de Rome ou du Louvre à Paris. Il domine le centre de Berlin, la place à laquelle il donne son image, la voie qui conduit à lui, l’image donnée du passé de Berlin, il domine ce qui définit tant Berlin. »

20030215145220
20030215145244

A Johannes Stroux, le président de l’Académie des sciences de Berlin de rajouter: » Une puissante gravité apparaît côté ville alors que l’esprit de fête décoincé et l’élégance ouverte sur le monde côté jardin. Suite au développement du bâtiment par Eosander, le château se tournait non plus vers le sud mais vers l’ouest; avec l’ancien arsenal et l’opéra Unter den Linden le château formait un centre monumental, comme peu de capitales peuvent s’en targuer. »

20030323220848
20030215142726
20030209174238

Prof. Dr. Ernst Gall, Directeur général de l’administration des châteaux prussiens et bavarois, prévenait déjà en 1950: « On détruit le château de Berlin, on détruit un des chefs d’œuvre architecturaux ayant de nombreuses facettes qui aujourd’hui encore appartient à notre monde après tant de pertes. Du tournant du XVIIe -XVIIIe siècle, il en existe peu en Europe qui pourrait prétendre pouvoir dépasser ce monument dans sa force et dans la clarté plastique des façades. »

20030215142052
20080317122240
20030215142332
20030215152919
20030215151548

Berlin Palace: Schlüter courtyard from the east. The facades of the transverse wing were remodeled under Kaiser Wilhelm I in neorenaissance style. Schlüter wanted originally to change them to be a mirror image of his East Portico. His firing after the mint tower catastrophe (see “Architectural History”) prevented this

20030215152958
20030215142052
20080317122240
20030215142332
20030215152919
20030215151548

Berlin Palace: Schlüter courtyard from the east. The facades of the transverse wing were remodeled under Kaiser Wilhelm I in neorenaissance style. Schlüter wanted originally to change them to be a mirror image of his East Portico. His firing after the mint tower catastrophe (see “Architectural History”) prevented this

20030215152958